Vangelis Petsalis, compositeur grec

Vangelis Petsalis, cliquer sur l'image pour suivre le lien de sa page
Vangelis Petsalis, cliquer sur l'image pour suivre le lien de sa page

Nous nous sommes connus via Myspace, il y a déjà pas mal d’années. Et puis nous nous sommes rencontrés à Athènes, en septembre 2009.

Vangelis Petsalis est un homme incroyable : il a du talent à revendre, une magnifique sensibilité et… il est beau. Ci après sa bio en bilingue, empruntée à sa propre présentation.

Musicien et compositeur, il est aussi médecin spécialisé en radiologie, diplômé de L’Université de Ioannina, Grèce.

Jeune prodigue néo-romantique

Vangelis Petsalis est né à Corfou le 4 juillet 1965. Il a étudié le  piano au Conservatoire de la Société Philharmonique de Corfou. Depuis son plus jeune âge, il a  manifesté un intérêt croissant pour la composition et à l'âge de 12 ans, il effectue ses propres compositions pour piano. Il complète ses études en orchestration et composition à Athènes dans la classe du compositeur J. Papadatos.

Durant toute sa carrière (qui se poursuit toujours !), il a composé des œuvres pour pianopour chœur mixte et orchestre et cela tant pour la musique que le théâtre. En 1996, la maison de disques italienne Arcadia / Agora a publié sa première Symphonie, avec la participation de l'Orchestre symphonique de Bulgarie sous la direction de A. Panayotopoulos (CD distribué mondialement)

L’important The American company of introduction and promotion of records Records International, se référant à ce CD, a commenté : Ce jeune compositeur grec écrit  une musique prolixe, mélodieuse et colorée dans un vif esprit néo-romantique ... Une voix très personnelle et un disque très agréable. (RI catalogue Juillet 98).

Vangelis Petsalis a également été chargé de composer pour le célèbre violoniste Sergei Krylov et en 1997 S.Krylov et la Camerata, sous la direction de A. Myrat, a présenté son Concertino Narrativo pour violon, piano et orchestre à cordes en salle Megaron à Athènes. Il a également enregistré ses œuvres avec l'Orchestre symphonique national de l'ERT sous la direction de M. Logiadis.

Une abondante et mélodieuse composition

En 2000, on lui commande la composition d'une pièce pour clarinette et cordes pour l'Orchestre des Couleurs. En Mars 2001, le morceau  « Argument » pour clarinette et cordes est présenté à l'Union américaine Grecque sous la conduite de M. Logiadis par ce même orchestre avec comme clarinette soliste, le mondialement connu Spyros Mourikis. En Février 2003, l'Orchestre d'État Grec  d'Athènes présente son travail  Harpe on the same strings  lors d’un concert organisé par l'Union des Compositeurs Grecs.

De nombreux médias en Grèce et à l'étranger le remarquent et mettent en avant son travail. Ils diffusent largement  sa production (Découvertes classique,  Radio Vatican Musica, la télévision publique Radio du Connecticut, la radiodiffusion numérique canal DBC suisse, Era3, Athènes 9,84, etc.) Recommandations classiques MP3.com, se référant à son Adagio pour cordes n ° 1, a écrit sur la page d'accueil de son site : émotionnel et mélancolique, cet adagio du compositeur Vanghelis Petsalis fera vibrer vos cordes comme une composition de Samuel Barber ou de John Williams !

L'Olympic Airways de Grèce a inclus sa musique dans son programme classique, consacrant un article spécial sur le compositeur dans le numéro mis à la disposition des passagers de ses vols.

Et même aux USA…

En mai 2003, il est invité aux Etats-Unis où, au cours d’une entrevue avec le prof. Marvin Rosen, le 28 mai, il a présenté  l'ensemble de son travail à la station de radio de l'Université de Princeton WPRB dans le programme  Découvertes classiques ; et le 31 mai,certains de ses préludes sont présentés lors d'un concert donné par Marvin Rosen à Bristol, dans  chapelle de Westminster Westminster Conservatory of Music at Rider University N.J.


En Janvier 2004, son Adagio pour cordes n ° 1, est produit au Megaron Hall de Thessalonique sous la baguette d’Adrian Sunshine de l' Orchestre d'État Grec de Thessalonique en première mondiale avec un grand succès .

Au cours de la saison 2005-2006, le Théâtre moderne d'Athènes, Alkyonis, présente Danse de la mort  de Strindberg sous la direction de G. Messalas, sur une musique de Vangelis Petsalis.
Pour cette œuvre, le critique de théâtre G. Georgousopoulos écrit : ... le talentueux compositeur Vangelis Petsalis est bouleversant. Il a composé une  musique exceptionnelle pour cette pièce avec d’une densité inouïe. (Journal AEN 7/11/2005 )

 

Pendant l'été 2006, il présente de nouvelles oeuvres pour orchestre au Festival de Tinos et à Athènes (Megaron D. Plakentias, Vouliagmeni Lake) avec l'Orchestre symphonique de Bulgarie sous la direction d’A. Panayotopoulos.

En Juillet 2008, il enregistre sa 2ème Symphonie avec le National Symphony Orchestra de Radio Bulgare sous la direction d’A. Panayotopoulos. L'enregistrement a été parrainé par la Fondation Costopoulos, la Fondation Bodosakis et l’Organisation nationale grecque du tourisme.

En 1997, il devient membre de l'Union du grec des Compositeurs. Il est également nommé directeur artistique du département européen de l'Orchestre symphonique de Bulgarie.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Blanc Chantal (jeudi, 27 mars 2014 18:35)

    Merci, Maïa, pour cette merveilleuse découverte!