Yves-Luigi Dell'Alto

Yves-Luigi Dell'Alto, consultant retraité, exerce le métier de son grand-père : agriculteur. Né africain d’origine européenne, à l’instar de son ami Jo SOHET, il se considère comme un apatride francophone en ardente recherche d’une citoyenneté. Il a sillonné cinq des six continents et un quart des pays de la planète, et trempé ses palmes dans cinq mers et océans. Il vit en Océanie, sur le tropique du Capricorne, dans le plus beau pays - en devenir - du monde : la Nouvelle Calédonie ! Sur cette île, il a retrouvé comme un reflet des paysages d’Afrique qui ont bercé les premiers émerveillements de son enfance (Cf. : Jean Brune). Pour son plus grand bonheur et sa joie de vivre, il a épousé, récemment, la plus belle et adorable femme du Caillou. Leur maxime : Nos plus beaux jours sont ceux qui nous restent à vivre ensemble.

Ma lecture...

Il est des parenthèses qui s’ouvrent à l’infini sur des êtres doués d’une capacité d’aimer exceptionnelle. Il en est ainsi pour Isiana et Louis. Et seule la mort pourra les refermer, et encore… ! C’est bien ce qu’a tenté de faire l’auteur, Yves-Luigi Dell'Alto. Mais aura-t-il réussi ? Tant qu’un lecteur ouvrira son roman, je ne suis pas certaine que la parenthèse sera refermée. Le couple phare de cette histoire attachante nous obsèdera longtemps, avec une nostalgie indéfinissable. Tout commença un certain été 1969, sur une plage espagnole. Le héros, Louis, a vingt ans. Survient une adolescente italienne avec ses amis. Le choc est instantané et partagé.

 

Bien que mai 68 soit passé par là, les séquelles de la bonne vieille éducation sont tenaces. Et du coup, le romantisme s’insinue dans chaque pore des deux jeunes gens, les marquant à jamais de façon indélébile.

 

Le temps va passer, une vie entière, en fait et les deux héros vont se retrouver, d’île en île, de bonheur en bonheur.

 

Histoire d’amour banale ? Après tout, quoi de plus banal que l’amour ! Mais le charme prenant de ce roman tient à l’écriture narrative d’Yves-Luigi Dell’Alto. Il est le scribe de l’amour. Il peaufine les nuances et toutes les fragrances, les variations du mode amoureux. Pas un frisson, pas une bribe d’émoi ne lui échappe. Mais il ne faut surtout pas s’attendre à une lecture austère ! L’humour est omniprésent. L’auteur sait tourner en dérision les atermoiements de son héros ! Les retrouvailles des deux amoureux treize après la rencontre à Blanes est, contre toute attente, absolument désopilante. Ils sont l’un et l’autre pétrifiés et cela nous est conté avec une telle fantaisie, une avalanche d’images qui pourraient émerger d’un Buster Keaton ou du Tex Avery !

 Extrait :

« Ce qui lui reste de cervelle tremblote comme une gelée anglaise posée sur un lave-linge programmé - essorages 1000 trs/m – Ses jambes flanchent., l’évanouissement le guette. A huit mètres de lui, Isiana doit voir sa poitrine se gonfler et se dégonfler à un rythme fou. Il a une boule lyonnaise dans la gorge, les yeux exorbités et toutes les écoles de samba de Rio Janeiro déchaînées, parfaitement alignées entre ses deux oreilles… »

 

Et ce que je n’ai pas évoqué : la musique ! Les tubes des sixties, avec en vedette Creedence Clearwater Revival, dont on comprend bien qu’il est le groupe préféré des amants, accompagnent chaque séquence du roman. Et d’ailleurs, l’auteur nous en offre le générique après l’épilogue.

 

Rencontre (par Guillaume - Edilivre)

auteur de  (Parenthèses... Sous la surface des océans... s'abordent les Icebergs...


Présentez-nous votre ouvrage ?


C’est une Histoire d’Amour à plusieurs facettes :


- L’histoire de deux amants dont le personnage masculin écrit leur histoire pour dédier son livre à celle qu’il aime, avec pour seule contrainte qu’il se fixe lui-même : terminer son livre sans y mettre de point final, car, pour lui, cela signifierait mettre un point final à leur mirifique histoire d’amour.


- L’histoire d’amour de la musique des sixties qui aura rythmé et bercé les plus beaux moments de leur aventure… Cette musique qui restera le scellement de leur aventure.
- L’histoire de personnages attachants qui traversent plusieurs décennies en se donnant des rendez-vous au gré de leurs envies, en dépit de leurs situations respectives et à contre-courant d’une éducation qui ne les destinait pas à ce genre d’aventure.
- L’histoire d’amour des lieux visités par les personnages de ce roman : ces lieux où ils ont connu tant de plaisir, de joie et le bonheur à l’état pur.
- L’histoire de deux amants hors du commun entourés d’une multitude de gens qu’ils aiment et de qui ils sont aimés… Deux amants qui feront tout pour se retrouver seuls au monde, et s’en extraire, afin de ne jamais nuire à leur entourage proche ou lointain.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?


Ce livre est la résultante d’émotions intenses ressenties lors de moments de vie hors du commun. Des moments tels que nous rêverions tous d’en vivre plus souvent dans notre vie, alors même qu’ils sont à notre portée… Je veux dire : à notre portée…, pour autant que nous décidions d’y accéder et d’oser les vivre ! J’ai, aussi, écrit cette histoire pour montrer la force et le pouvoir, pétris de la fragilité et de l’incertitude mêlée, d’un couple d’amants. Cette force et ce pouvoir, aussi puissants que fragiles, qui leur permet de surmonter tous les obstacles et d’accéder à une rare plénitude.

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?


À tous les gens qui ont aimé passionnément, qui aiment passionnément et qui s’apprêtent à aimer passionnément. Ce livre s’adresse, tout particulièrement, à tous les gens qui ont connu l’amour dans les « Années 60 ». Ce en quoi, il s’adresse aussi à leurs enfants, petits enfants et arrière petits-enfants qui s’émerveilleront de cette époque inouïe dont leurs ascendants auront été les acteurs. D’une manière générale, mon roman s’adresse, aussi, à toute personne capable d’aimer et apte à recevoir l’amour d’un être cher.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?


L’amour partagé, sous toutes ses formes, est la plus belle des aventures humaines.

Où puisez-vous votre inspiration ?


J’ai puisé et je puise, tous les jours, mon inspiration dans l’observation de la vie des gens que je croise et que j’ai croisés tout au long de mon existence…, et ce, au gré des rencontres et des choix que j’ai faits et qui ont fait sens à ma vie.

Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?


J’ai souvent pris des notes sur les faits qui m’ont touché ou interpellé heureusement ou douloureusement. Tous ces faits qui me sont allés droit au cœur constituent un matériau réel et véritable, donc, un matériau authentique … Aujourd’hui, je dispose d’un bon millier de pages de notes manuscrites qui restent à travailler et à mettre en forme. Il me revient d’en inventer les scénarii pour ordonner et mettre en texte romancé ces moments de vie qui ont jalonné mon existence… Ces moments de vie qui, je l’espère, continueront à m’émouvoir et, par extension, à émouvoir mes lecteurs. L’accueil que mes lecteurs réserveront à ce premier roman, sera le critère décisif d’un prochain ouvrage ou non.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’ai l’intime conviction que l’écriture et la lecture sont, probablement, parmi les meilleurs moyens d’accéder aux autres et à soi-même. En effet, pour ce qui me concerne, écrire : c’est témoigner du passé et dessiner le futur ; Lire : c’est recevoir le présent d’un auteur… ce qui est en soi, encore une histoire d’amour, probablement le fruit d’une rencontre aux saveurs subtiles !

Source : http://www.edilivre.com/communaute/2015/08/31/rencontre-avec-yves-luigi-dellalto-auteur-de-parentheses/#.VeWSVJc5nX5

Par Yves-Luigi Dell'Alto

Thème : Sentimental

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 434

Date de publication : 12 août 2015

ISBN : 9782332863317

Disponibilité : En stock

Où trouver ce livre...

Le livre est disponible en Nouvelle Calédonie : A Nouméa : As de trèfle Magenta ou Quartier latin, L'encrier, Pot d'colle, Librairie Pentecost, Librairie de Païta, La Bulle à la FOA.
Et sur le net : EDILIVRE, FNAC, AMAZONE... L'auteur se fera un plaisir de vous adresser un marque page personnalisé avec sa dédicace. Bonne lecture, vous devrez passer d'agréables moments et même être amené à certaines réflexions.
Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/yves7luigi7dell7alto7/

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Yves-Luigi Dell'Alto (jeudi, 03 septembre 2015 05:31)

    Yves-Luigi Dell'Alto (jeudi, 03 septembre 2015 05:25)
    Reprise après erreur de manipulation :
    Maïa, j'ai beaucoup apprécié tes écris et j'attends tes prochains ouvrages avec impatience car tes textes m'ont toujours emballé.
    Je ne m'attendais pas à un tel hommage à (Parenthèses... avec la place que tu m'a réservée sur ton site. Je te te remercie de tant d'honneur en faisant figurer mon interview d'auteur parmi les œuvres de gens qui te sont chers et sur cet espace d'amitié et de générosité. J'en suis tout ému et flatté. J'espère que mon ouvrage plaira à tes amis.
    Je t'embrasse et te remercie de tout mon cœur.
    Yves-Luigi : y.l.dell.alto@gmail.com

  • #2

    catherinebabou (mercredi, 09 mars 2016 09:45)

    quelle page intéressante, un auteur à connaître sans nul doute, merci Maïa pour ce beau partage. J'ai particulièrement apprécié " le dernier mot pour les lecteurs " ... recevoir le présent d'un auteur ... j'aime vraiment beaucoup.

  • #3

    Maïa (mercredi, 09 mars 2016 10:15)

    Oui Cat, tu apprécierais beaucoup ce roman. J'ai été envoutée...