Rencontre : Isabelle Renauld, actrice à fleur de peau

Photo confiée par Isabelle Renauld
Ph. Nicolas Lublin

http://isabelle.renauld.actricesdefrance.org/

Elle est belle. Elle a l’émotion à fleur de peau, et puis ce talent ! Elle transcende ses rôles. Une femme qui m’émeut profondément, une sorte de Petit Prince au féminin… Une ardente. Forte et vulnérable. Je l’avais interviewée pour Nananews en 2012 lors de la sortie de la série télévisée Braquo. (http://nananews.fr/fr/en-vue/3438-isabelle-renauld-la-belle-douaniere)

 « C’est très bateau comme réponse, mais j’ai toujours eu envie de faire ça. Je suis née à Saint-Malo, donc  il n’y avait pas beaucoup de possibilités mais j’ai très vite fait du théâtre amateur avec une troupe,  à Dinard. Sans prétention … Ma mère avait remarqué que lorsque je préparais un spectacle et quand j’étais sur scène,  j’étais ensuite plus calme, beaucoup mieux dans mes pompes,  et j’avais de meilleurs résultats scolaires !  Donc elle m’a toujours soutenue. Mais c’est vrai, j’ai toujours eu envie de faire ce métier. J’étais toujours la première pour réciter des poèmes,  faire des spectacles… Je n’étais pas très douée pour pousser des études, je dois dire et à seize ans, j’ai manifesté le désir de partir à Paris pour tenter des concours. J’étais trop jeune pour le conservatoire. Il fallait avoir dix-huit ans. J’ai été reçue au concours du Cours Florent. Ma mère m’a aidée. Mon père était plus réticent, un peu inquiet… Mais ma mère me soutenait totalement. J’ai effectué un an chez Florent en classe libre (les cours sont normalement sur deux ans)  et j’ai tenté le concours de Nanterre, aux Amandiers de Patrick Chéreau. J’ai été reçue et j’ai fait deux ans avec Chéreau. Je n’ai jamais regretté ce choix, même si aujourd’hui parfois je râle en me disant que j’aurais dû faire des études, ce métier, c’est trop dur… Mais enfin, j’arrive à en vivre, et c’est déjà énorme ! »

Parcours d’une comédienne

Au début de sa carrière, Isabelle Renauld côtoie entre autres Vincent Perez, Laurent Gréville, Marianne Denicourt, Eva Ionesco,... des camarades de classe qu'elle retrouve dans L'amoureuse, réalisé par Jacques Doillon avec tous les élèves des Amandiers, qui sont à nouveau tous au générique de Hôtel de France, cette fois réalisé par Patrice Chéreau.

A sa sortie des Amandiers, Isabelle Renauld apparaît régulièrement au théâtre (Penthésilée par Pierre Romans, Les libertins par Roger Planchon, etc.).

Après plusieurs films, dont  Les frères Gravet , inédit en salles, et la reconstitution historique  Louis, enfant roi , c'est Catherine Breillat qui révèle Isabelle, dans la fleur de l'âge, en amoureuse folle et destructrice d'un homme de dix ans son cadet dans Parfait amour  pour lequel elle reçoit le Prix Michel Simon en 1997 et est nommée au César du meilleur espoir féminin aux César 96.

Elle enchaîne les tournages. On a ainsi pu la voir dans le polar Ca ne se refuse pas, puis dans L'éternité et un jour, tourné sur près d'une année, et dans Le barbier de Sibérie.

Paris 2007

Depuis 2000, on retrouve  Isabelle Renauld au cinéma dans Vidocq, La chambre des officiers (un rôle poignant où elle apparaît défigurée auprès des Gueules cassées), et poursuit les premiers rôles à la télévision dans la série Brigade spéciale ou Des croix sur la mer ;  2003 Mr Ibrahim et les fleurs du Coran ;  2004 dans Cayenne, les amants du bagne ; en 2005  Au crépuscule des temps ; Le doux pays de mon enfance ; Je vais bien ne t’en fais pas ; 2006 Notable donc coupable, La vieille maitresse, Le piano oublié ; 2007 Duel en ville, Descente aux enfers, La vérité toute nue ; en 2008 Le petit vieux de Batignolles, La saison des immortelles, Alerte enlèvement, Frères de sang ; en 2009 Comme sa mère, Eddy, Tangente, Tarif de groupe, Loin derrière la nuit,  L’autre rive, La tête dans le sac, La ligne jaune ; 2010 La femme qui pleure au chapeau rouge, Toutes nos envies, La traque ; 2011 Les damnés, L’affaire Verdurin, et Trafics ; 2012  La braconne  ;  Qu'est ce qu'on va faire de toi ? » (TV - France 2) ; 2013 Braquo III (TV Braquo, saison 3, n°1 - Canal+) ;  Une femme dans la révolution - Le peuple en scène - Le bruit et la fureur (TV - France 3) ;  La place du mort (TV).

Isabelle Renauld a tourné jusque fin septembre 2013 à Lyon le film d'Olivier Langlois Toi que j'aimais tant Avec Marie Denarnaud, Pierre Perrier et Marie Christine Barrault France 2).

Elle a été nommée chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010. 

Laissez votre commentaire ici..

Écrire commentaire

Commentaires : 0